Inspiration

Mon approche thérapeutique est le fruit d’un insatiable esprit de recherche et d’une grande curiosité à l’égard de ce que la vie m’a proposé d’expérimenter.

Durant une longue immobilisation suite à un accident de ski, je me suis intéressée à la médecine chinoise, qui fut pour moi révélatrice d’une vision holistique de l’être humain.

De là est né mon changement de regard sur l’approche thérapeutique. Ainsi, après six années de travail comme infirmière dans une unité de réanimation, je me suis formée à  l’ostéopathie, et de là à d’autres approches holistiques et humanistes.

Mon inspiration fut nourrie :

  • par des enseignements formels  délivrant un diplôme d’ « Ostéopathe DO » (de l’EEO, Maidstone, Kent, Angleterre), puis de « Nutrithérapeute et Conseillère en Nutrition humaine » (du Cerden : Collège Européen de Nutrition et Nutrithérapie).
  • par des enseignements moins classiques me certifiant praticienne en MLC© (Méthode de Libération des cuirasses selon Marie Lise Labonté, Qc ), en MLC/IT© (Image de Transformation, processus de transformation ou/et de guérison par imagerie mentale, selon Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza), et en Méthode Rességuier©.
  • par de nombreux séminaires dans des domaines aussi variés que l’Ostéopathie Biodynamique (J. Jealous USA), la psychologie et la psychopathologie (Michel Delbrouck, Guy Corneau Qc, et Louis Parez, Président de Cœur.Com et formateur de psychothérapeutes), l’énergétique (Annette Burnotte, pour le Tai Chi, Maurice Clermont Qc. et Pierre Lessard Qc.), la kinésiologie (applied et clinical kinesiology GB), la nutrithérapie (Méthode Kousmine et séminaires donnés par divers laboratoires concepteurs de compléments alimentaires de qualité), la spiritualité (principalement Jean Yves Leloup Fr,), l’accompagnement des personnes en fin de vie (Michael Murphy USA), les états modifiés de conscience (Jean Paul Crépin en sophrologie  et Francis Hosein Qc, personnal alchemist) et la Bioanalogie© (Jean Philippe Brébion Fr), sans que cette liste ne soit exhaustive.
  • par l’enseignement de Jean Yves Leloup, écrivain, théologien, philosophe et thérapeute, commentant dans son livre « Prendre soin de l’être » l’écrit « Les Thérapeutes » de Philon d’Alexandrie, contemporain du Christ. Une première initiation à l’approche dite thérapeutique.
  • par six années de travail dans une unité de réanimation m’ayant permis de conscientiser l’impermanence de la vie et dès lors l’importance d’en prendre soin.
  • par une expérience de plus de trente années de consultations privées : c’est ainsi que j’ai pu expérimenter la puissance thérapeutique de la relation humaine, et le langage conscient et inconscient du corps et de l’esprit dans leur recherche d’équilibre.
    par des voyages dans le désert, m’ayant initiée à l’exigence de l’incarnation, à l’Essentiel,  à l’humilité, à l’importance de la relation humaine et à la puissance de la vie capable d’émerger dans les milieux les plus hostiles.
  • par l’observation de la nature, et plus particulièrement de mon jardin qui m’a initiée à la patience et à la confiance à travers sa capacité à reprendre vie à chaque printemps quelque soit l’hiver enduré. Sans oublier cette merveilleuse leçon de « la rose qui fleurit sans pourquoi ».
  • par un long travail personnel m’ayant permis de vivre ce passage de la survie à la vie et cette mise au monde de l’être unique que j’incarne.